Etape 4: De Ascu Stagnu à Tighjettu

 

                       Samedi 07 Août 2010

 

Durée: 6h
Dénivelés (cumulés): +1059m/-798m

 

      Au refuge de Ascu Tagnu, nous avons réussi à nous procurer des matelas supplémentaires dans les tentes inutilisées qui sont mises en location. De ce fait, Yannick a pu en avoir 3 et moi 2! Nous avons passé une très bonne nuit, mais j'ai tout de même eu un peu froid. A 3 heures du matin, Yannick est sorti dehors faire un petit pipi sous un magnifique ciel étoilé comme jamais!

       Nous nous réveillons à 5h30 mais j'émerge 30 minutes plus tard. La préparation est très longue, nous prenons notre café dans le gîte accompagné d'un petit déjeuner habituel et nous partons à 7h00. Nous partons plutôt lentement puis nous trouvons un bon petit rythme jusqu'à la montée au cirque à travers des éboulis rouges. Au loin, nous voyons encore quelques mouflons qui bêllent, cela met un peu de gaieté dans le vacarme du bruit de toutes ces pierres. Il reste encore une dernière montée assez raide avant d'arriver au col d'où démarre le Cirque de la Solitude. Nous y parvenons et sommes à 2183 mètres d'altitude à Bocca Tumasginesca.

        Nous remarquons qu'arrivés ici , bien qu'isolés au beau milieu des montagnes, le réseau Bouygues passe très facilement. Le début du cirque se fait très lentement du fait du nombre de personnes présentes et prudentes et cela provoque un petit embouteillage. Nous décidons de passer sur le coté, à proximité des falaises pour doubler le flux de randonneurs et Yannick provoque alors un mini éboulis mais sans conséquence. Par endroit, des chaines sont accrochées à la paroi pour faciliter la descente au fond du Cirque d'où nous débutons la remontée de l'autre coté. L'ascension est très raide, de la pure folie et devons utiliser des chaines ainsi qu'une échelle à la fin pour nous aider à monter. Nous effectuons la montée accompagnés de Laurence, nous avons un très bon rythme et je prend la tête du cortège pour nous emmener au sommet. Nous arrivons à Bocca Minuta à 2218 mètres d'altitude. D'ici, nous avons une vue magnifique et disons au revoir à la mer et bonjour aux immenses chaines de montagnes qui nous attendent. Nous faisons alors une grosse pause pour manger et profiter un peu de cet endroit sublime en se permettant de bronzer un peu.

         Nous repartons ensuite avec Alphonse en direction du refuge de Tighjettu à 1683 mètres d'altitude. Yannick arrive le premier et cherche alors une place, mais il n'y en a pas beaucoup de convenables et fini par en trouver une, la plus éloignée du refuge mais offrant une vue plongeante sur la vallée. Yannick met alors son maillot de bain, mais me voyant arriver, il me montre l'emplacement qu'il a trouvé et pendant que moi aussi je met mon maillot, il monte au refuge payer notre emplacement ainsi que 2 Coca bien frais! Nous ne prenons pas le temps de monter la tente et allons directement à la petite rivière qui coule en contrebas dans laquelle Yannick et Alphonse prendrons un bain complet, tandis que moi, je me contenterais d'un bain de pieds, l'eau étant ultra froide. Nous nous faisons sécher au soleil sur les dalles de pierre et une fois sec, il est temps de monter la tente.

         Une fois cela fait, je pars prendre ma douche, et nous mangeons enfin un bon gros repas après: Purée, pâté, charcuterie, rillette de canard, pain frais, nutella, pastis et vin rosé (merci Guiz). Nous blablatons avec Laurence, son frère et sa copine puis Alphonse nous rejoint et passons une après midi super sympa! Nous retournons alors à notre tente et disons un dernier au revoir  à Alphonse que nous ne reverrons plus étant donné que demain nous nous attaquons au plus haut sommet de Corse: Le Monte Cintu! Nous prenons le temps de soigner nos ampoules qui ne nous quittent plus et faisons un dernier passage au WC turque qui commencent à nous agacer!!!

         Enfin, Ludo, Patrick et Gabin nous rejoignent pour une derniere fois ( ou pas...) et buvons un petit pastis et faisons des échanges d' angispray contre des cigarettes. Nous blablatons un bon moment, ce sont vraiment des gens bien! Maintenant, Yannick a réussi à me convaincre d'effectuer l'ascencion du Monte Cintu, alors qu'au départ, il faut le dire, je n'étais pas vraiment chaud pour la faire. Dans la soirée, nous entendons béler au loin, il fait bon, nous avons une très belle vue et profitons des dernières lueurs du jour (il est 18h environs..) pour regarder la carte IGN et préparer la journée de demain.

         Nous avons passé une super journée, on se régale sur ce GR. Nous nous couchons à 21h30 car demain le plus haut sommet de Corse nous attend!!!

                    Allons nous nous perdre en redescendant demain??

                  La descente....                                                  ...et la remontée du Cirque.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site