Etape 8 et 9: De Petra Piana à Vizzavona (en passant par l'Onda)

 

                      Jeudi 12 Août 2010

 

Durée jusqu'a L'onda: 3h30
Dénivelés (cumulés): +490m/-902m

 

         Nous avons passés une très bonne nuit, malgrè le vent, grâce aux matelas récoltés dans les tentes de locations innoccupées: les rêves fûrent nombreux.
Le réveil est toujours un peu dur mais moins pour moi pour une fois. Nous prenons un gros petit déjeuner pour une étape qui s'annonce longue, presque tout le pain de mie, le pain, la confiture et le nutella y passent! Malheureusement, le petit dej est entaché par la présence d'un randonneur pas très sympathique de bon matin qui nous fait une remarque sur le fait de ne pas laisser l'eau chauffer pour ceux qui arrivent! Tout à fait! Comme ca, si personne ne vient, on fait bruler le refuge!

        Pour cette étape, nous passerons par la variante des crêtes, plus courte, pour rejoindre le refuge de l'Onda. Nous partons à 6h30 et admirons la mer de nuages qui s'offre à nous. Un peu plus tard, nous passons à travers un immense troupeaux de chèvres au sommet d'une crête, elles n'avaient pas l'air dérangées par notre présence. Cette partie de l'étape a été marquée par un vent violent, et bien évidemment, le sentier passait du coté de la montagne où le vent soufflait, tandis que de l'autre coté, il n'y avait rien.

        Nous arrivons au refuge de l'Onda situé à 1430 mètres d'altitude. Il est alors 9h20, nous prenons encore un gros petit déjeuner, le gardien nous ammène carrément la motte de beurre et le pot de confiture entier. Je ne me fais donc pas prier pour manger du rab de confiture à la cuillère, même s'il n'y a plus de pain, pour prendre le maximum de force. Ce refuge est assez particulier car les randonneurs sont parqués dans un enclos et les animaux sont en liberté à l'extérieur. Durant le petit déjeuner, Manu nous a rejoint, nous prenons 10 minutes de pause en plus puis nous repassons par là où nous étions arrivés.

 

     Le ciel au petit matin                                                          La mer de nuages un peu plus tard

 

Durée: 6h05
Dénivelés (cumulés): +711m/-1221m

 

          Nous repartons pour la deuxième étape du jour en direction de Vizzavona. Nous passons par une très grosse montée, Yannick a un peu de mal mais il tient le coup! La suite de l'étape est un peu plus facile, elle se fait en descente le long de l'Agnone. Il fait un grand soleil et nous nous arrêtons à la passerelle de Turtettu où nous mangeons et nous baignons dans de belles vasques dans lesquelle se jette une grande cascade. L'eau est assez froide même en août mais cela nous rafraichie bien. Nous reprenons la marche et passons par la cascade des Anglais mais trouvons qu'elle n'est pas si impressionnante comme indiqué dans le topo-guide. Nous remarquons que sur cette partie du trajet, la présence de touristes est très importante et ceux ci n'ont pas du tout la mentalité de randonneurs même s'ils doivent effectuer un peu de marche pour rejoindre l'Agnone. Ils ne vous disent pas bonjour en passant, au contraire des randonneurs, et ne vous laissent pas passer quand vous marcher plus vite derrière eux alors que nous portons environ 15Kg sur le dos.

         Nous arrivons enfin à la gare de vizzavona, limite Nord/Sud du GR20 à 920 mètres d'altitude. Nous trouvons la place où se situent les emplacements et retrouvons à notre grand étonnement Ludo, Patrick, ses enfants et Manu. En effet, nous pensions les avoir quittés le jour où nous avions fait l'ascension du Monte Cintu. Nous montons notre tente à proximité des leurs et partons à la douche. Quel Bonheur, une vrai douche chaude avec de la pression!! Nous y sommes restés bien 10 minutes pour profiter de ce moment de talassothérapie. Nous passons à l'achat du ravitaillement et prenons notre reservation pour ce soir au restaurant! Vizzavona est le seul gîte où il n'y a pas de cuisine ou de plaques de gaz à disposition des randonneurs, il faut donc soit se faire à manger au réchaud, soit allez manger dans un des restaurants du village. Nous choisissons le restaurant pour pouvoir manger un vrai repas depuis notre départ le 03 août.

        En attendant l'heure du repas, nous nous installons en terrasse où nous buvons une bière et un ice tea. L'heure du repas enfin arrivée, nous nous mettons à table avec Manu. Le menu n'est pas mal du tout et pas trop cher (18€ par personne), cela fait vraiment du bien de manger une entrecôte frites accompagnée d'un peu de vin. Nous passons une bonne petite soirée sympathique.

        Nous finissons de manger assez tardivement, je dors pratiquement déjà alors que Yannick fini d'écrire le résumé de l'étape. Aujourd'hui a été une dure et longue journée mais demain cela s'annonce plus facile. Demain, nous nous lèverons un peu plus tard qu'à l'habitude, nous devons acheter du pain qui n'arrive qu'à 7h30.

                 Allons nous avoir du pain demain matin??

 

              La passerelle de Turtettu                                         Limite Nord/Sud du GR20                                            et la vasque de la baignade

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site